[INFO] Le vieillissement de la population ou le « big-bang » des générations

Intergénérationnel : « Qui concerne les relations entre les générations », d’après le Larousse.

Pourquoi le sens à donner aux générations a-t-il pris autant de place ces dernières années ? Parce qu’en l’espace de quelques décennies, nous sommes passés de 3 à 4 générations cohabitant sur un même territoire. En effet le nombre de personnes âgées de plus de 75 ans va doubler d’ici 2070 pour atteindre 13,7 millions (Insee).

courbe évolution espérance de vie, mixité des générations

Aujourd’hui, ces données inquiètent la société car on parle même de « poids de la vieillesse » (cf. art. autonomie), et nos contemporains n’y sont pas préparés. Personne n’a anticipé que l’espérance de vie en France gagnerait 14 ans, pour bientôt atteindre une génération supplémentaire. Ainsi il devient de plus en plus fréquent que les grands-parents connaissent et voient grandir leurs arrières petits-enfants.

Comment donc accompagner ce changement de mode de vie ? Comment (ré)apprendre à vivre tous ensemble ? Comment accompagner grands-parents et arrières grands-parents dans leur retraite et leur vieillesse ?

L’apparition du rôle d’aidant (cf. art. aidant) est due notamment à cette augmentation du nombre de personnes âgées et les conséquences que cela amène (pathologies, maintien à domicile, recherche de financements…).

Il devient donc impératif aujourd’hui de trouver des solutions pour faire cohabiter ces 4 générations et de mieux se préparer pour nos futures 13,7 millions de personnes âgées, dépendantes ou non.

Comment trouver des centres d’intérêts communs ? Comment (re)trouver du plaisir à être ensemble dans une société où tout n’est que virtuel et consumérisme ? Que peut-il être partagé entre un jeune de 18 ans et un senior de 80 ans ? 

5 générations cohabitent, solutions intergéénrationnelles

https://www.silvereco.fr/intergenerationnel-des-passerelles-entre-les-ages/3170499

Nous nous rendons compte à quel point il est important de replacer le lien social (cf. art. isolement) au coeurs des relations et de nombreuses initiatives sont créées afin d’aider les générations à se retrouver.

Ainsi, le lien intergénérationnel serait un outil favorisant le contact, l’échange, le partage, la transmission entre générations, en apportant connaissances et savoirs, afin de mieux préparer les jeunes générations. C’est un réel atout et devenu un objectif pour la société que de s’appuyer sur nos seniors pour servir de relai « éducatif », pour aider les plus jeunes à s’élever dans cette société toujours plus grandissante et toujours plus isolante. 

Solliciter nos aînés pour grandir et améliorer la vision de la société instaurerait un modèle de fonctionnement « idéal », un équilibre entre les générations et de valeurs fortes.

Aujourd’hui, pour encourager ces liens, des start-ups, associations, groupes, ont créé des actions et solutions qui permettent de renouer avec ces échanges et surtout de les faciliter. Ainsi il est dorénavant possible d’avoir son logement chez une personne âgée « gratuitement », contre des services de la vie courante (courses, aide au repas, ménage…). Certains se déplacent au domicile des personnes pour ces temps de convivialité (jeux, discussions) et peuvent même venir accompagné d’autres seniors. Nous pouvons également voir des seniors donner des cours de français dans des associations ou animer des clubs de lecture.

L’objectif est définitivement de décloisonner les publics (cf. art. cloisonnement) et d’arrêter de diviser les populations dans des groupes auxquels ils devraient appartenir, alors que la meilleure réponse aux problématiques sociétales et à la compréhension de chacun, est la mixité sociale.